• Séances controlée de pratique du tir

    Cliquer pour plus de détails.

Articles.

Articles d'informations sur les challenges, compétitions, presse, ect....

Invitations, compétitions, résultats et quelques dossiers administratifs.

Invitations aux challenges, compétitions, tout les résultats mais aussi quelques dossiers administratifs. ....

Calendrier

Planification d'évenements sportifs, réunions, manifestations...

La France ne fabriquant plus de munitions elle en achetait notamment aux Emirats Arabes Unis avec la vente de Manurhin elle leurs vend la société qui produit les machines fabricant ces munitions
La boucle est bouclée ainsi que notre souveraineté.

L'ancien fleuron de l'industrie d'armement française, aujourd'hui spécialiste des munitions, est repris par un groupe de défense des Emirats. Il était en redressement judiciaire.

Une ex-icône de l'industrie d'armement française passe sous pavillon étranger. Manurhin, le fabricant de machines pour la production de munitions, va être repris par le groupe de défense des Emirats arabes unis Edic (Emirates Defense Industries Company), a décidé mercredi le tribunal de grande instance de Mulhouse (Haut-Rhin). L'entreprise alsacienne, en graves difficultés financières,  avait été placée en redressement judiciaire en juin .

Edic a été préféré aux trois autres groupes qui étaient candidats à la reprise de Manurhin : l'industriel de l'armement belge New Lachaussée, le slovaque Delta Defence et la PME française Odyssée Technologies. Deux autres candidats avaient retiré leur offre.

Revolvers et scooters

Né il y a presque un siècle, au lendemain de la Première guerre mondiale, Manurhin se lance dans la fabrication de munitions puis opère une diversification après 1945 dans les revolvers - dont le légendaire MR 73 utilisé par la police nationale-, les machines-outils et même les scooters.

Après des difficultés et restructurations à répétition, Manurhin ne fabrique plus de revolvers aujourd'hui mais il emploie encore 145 personnes dans la fabrication de machines à produire des munitions. L'offre de reprise d'Edic prévoit d'en conserver 104. L'entreprise était détenue jusqu'à présent à 60 % par des investisseurs alsaciens et sa direction, pilotée par Rémy Thannberger. 

 

« Le tribunal de Mulhouse, qui connaît l'unique cause de nos difficultés, s'est prononcé avec pragmatisme en faveur du projet financier le plus solide pour Manurhin », a réagi ce dernier dans un communiqué, estimant que « la France ne croit plus en son industrie ».

Procédure de sauvegarde

Le chiffre d'affaires a chuté de plus de moitié l'an dernier, tombant à 12 millions d'euros. Deux ans plus tôt, les revenus atteignaient encore 60 millions. La perte nette a frôlé les 17 millions en 2017 et les capitaux propres sont négatifs. L'entreprise avait été placée en procédure de sauvegarde en 2017. La direction expliquait alors ses difficultés par « l'impossibilité d'obtenir des banques françaises, privées ou publiques, le moindre euro de crédit ».

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Cookies

Ce site utilise Google Analytics, un service d'analyse de site Internet fourni par Google Inc. (« Google »). Google Analytics utilise des cookies, qui sont des fichiers texte placés sur votre ordinateur, pour aider le site internet à analyser l'utilisation du site par ses utilisateurs. Les données générées par les cookies concernant votre utilisation du site (y compris votre adresse IP) seront transmises et stockées par Google sur des serveurs situés aux Etats-Unis. Google utilisera cette information dans le but d'évaluer votre utilisation du site, de compiler des rapports sur l'activité du site à destination de son éditeur et de fournir d'autres services relatifs à l'activité du site et à l'utilisation d'Internet. Google est susceptible de communiquer ces données à des tiers en cas d'obligation légale ou lorsque ces tiers traitent ces données pour le compte de Google, y compris notamment l'éditeur de ce site. Google ne recoupera pas votre adresse IP avec toute autre donnée détenue par Google. Vous pouvez désactiver l'utilisation de cookies en sélectionnant les paramètres appropriés de votre navigateur. Cependant, une telle désactivation pourrait empêcher l'utilisation de certaines fonctionnalités de ce site. En utilisant ce site Internet, vous consentez expressément au traitement de vos données nominatives par Google dans les conditions et pour les finalités décrites ci-dessus. CNIL.FR

L'Utilisateur admet connaître les limitations et contraintes propres au réseau internet et, à ce titre, reconnaît notamment l'impossibilité d'une garantie totale de la sécurisation des échanges de données. la Carabine Bigoudenne ne pourra pas être tenue responsable des préjudices découlant de la transmission de toute information, y compris de celle de son identifiant et/ou de son mot de passe, via le Service.

la Carabine Bigoudenne ne pourra en aucun cas, dans la limite du droit applicable, être tenue responsable des dommages et/ou préjudices, directs ou indirects, matériels ou immatériels, ou de quelque nature que ce soit, résultant d'une indisponibilité du Service ou de toute Utilisation du Service. Le terme « Utilisation » doit être entendu au sens large, c'est-à-dire tout usage du site quel qu'il soit, licite ou non.

L'Utilisateur s'engage, d'une manière générale, à respecter l'ensemble de la réglementation en vigueur en France.

Publicité